Publications

Vers site principal

Classement


Administration

Popularité


PSLV-C40 a mis sur orbite avec succès 31 satellites
100 visites,depuis le 15 janvier 2018, soit 1 visites en moyenne par jour.
popularité : 100 %
ISRO lance avec succès six satellites pour Singapour
254 visites,depuis le 20 décembre 2015, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 76 %
CHRONIQUES D’UN MÉTIER de 1963 à 1993
5840 visites,depuis le 15 juillet 2004, soit 1 visites en moyenne par jour.
popularité : 72 %
Canaveral versus Kennedy ? Petite histoire de cap.
6752 visites,depuis le 25 janvier 2005, soit 1 visites en moyenne par jour.
popularité : 71 %
Les pionniers - Pr. Hubert CURIEN (1924-2005)
2770 visites,depuis le 10 février 2005, soit 1 visites en moyenne par jour.
popularité : 71 %

Fichier de syndication (RSS)Syndication

 

Vous êtes à: Publications Le fil de l’info Alcomsat-1 lancé avec succès par Long March 3B/G2

Publié le : 11 décembre 2017
Auteur :
Gilles



Imprimer cet article

Alcomsat-1 lancé avec succès par Long March 3B/G2

Le 10 décembre 2017 à partir du centre spatial de Xichang Long March-3B/G2 a mis sur orbite Alcomsat-1.

Alcomsat-1 est un satellite de télécommunications construit par la CAST sur une plate-forme DFH4 avec une charge utile comprenant des transpondeurs en bandes Ku, Ka et X, UHF et EHF ou en bande L selon les sources. Un communiqué de CGWIC donne 19 transpondeurs actifs en bande Ku, 12 transpondeurs actifs en bande Ka et deux transpondeurs en bande L. Masse au lancement de l’ordre de 5200 kg et durée de vie de 15 ans.

Alcomsat-1 sera positionné à 24,8° Est et sera exploité par ASAL (Agence Spatiale Algérienne) pour fournir des services de télécommunications, de télédiffusion et d’internet en bandes Ku et Ka. Les autres bandes seraient dédiées à des applications militaires.

Alcomsat-1 est le premier satellite de télécommunications de l’Algérie. Il a été développé dans le cadre d’un contrat signé entre ASAL et CGWIC en décembre 2013 qui comprenait la fourniture du satellite livré en orbite, la fourniture de deux stations sol de contrôle avec transfert technologique et formation du personnel algérien pour assurer la gestion du satellite en orbite.

La Chine a déjà développé des programmes de ce type avec le Nigeria, le Venezuela, la Bolivie, La Biélorussie et le Laos. Programmes en cours pour le Nicaragua et la République Démocratique du Congo.



Fonction "Réagir à cet article" est suspendue.

Copyright Association 4AS
Gérant du site: < ou > Courriel de l'Association: