Publications

Vers site principal

Classement


Administration

Popularité


PSLV-C40 a mis sur orbite avec succès 31 satellites
100 visites,depuis le 15 janvier 2018, soit 1 visites en moyenne par jour.
popularité : 100 %
ISRO lance avec succès six satellites pour Singapour
254 visites,depuis le 20 décembre 2015, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 76 %
CHRONIQUES D’UN MÉTIER de 1963 à 1993
5840 visites,depuis le 15 juillet 2004, soit 1 visites en moyenne par jour.
popularité : 72 %
Canaveral versus Kennedy ? Petite histoire de cap.
6752 visites,depuis le 25 janvier 2005, soit 1 visites en moyenne par jour.
popularité : 71 %
Les pionniers - Pr. Hubert CURIEN (1924-2005)
2770 visites,depuis le 10 février 2005, soit 1 visites en moyenne par jour.
popularité : 71 %

Fichier de syndication (RSS)Syndication

 

Vous êtes à: Publications Le fil de l’info Meteor M 2-1 et 18 co-passagers perdus lors du lancement par Soyuz 2-1b

Publié le : 8 décembre 2017
Auteur :
Gilles



Imprimer cet article

Meteor M 2-1 et 18 co-passagers perdus lors du lancement par Soyuz 2-1b

Le 28 novembre 2017 à partir du centre spatial de Vostochny Soyuz 2-1b a échoué dans la mise en orbite de Meteor M 2-1 et de 18 co-passagers.

Quelques heures après le tir Roskosmos a déclaré :" Durant la première session de communications prévue avec le satellite Meteor M 2-1 il n’a pas été possible d’établir la liaison à cause de l’absence du satellite sur l’orbite prévue."

L’échec de la mission serait intervenu lors du fonctionnement de l’étage Fregat et pourrait être dû à une erreur de navigation. C’est le premier tir effectué avec un étage Fregat à partir de Vostochny qui demande des plages différentes pour les référentiels gyroscopiques de celles utilisées dans les sites habituels ( Baïkonur, Plesetsk et Kourou). L’hypothèse d’une erreur de l’adaptation du logiciel de guidage au site de Vostochny est assez plausible. La commission d’enquête travaille sur toutes les causes possibles et ses conclusions sont attendues à partir du 15 décembre. Les satellites seraient retombés dans l’océan Atlantique, aucune trace de ces satellites n’a été identifiée en orbite.

Meteor M 2-1 est un satellite qui devait assurer plusieurs missions : météorologique, surveillance de la couche d’ozone, contrôle de la température à la surface des océans et des conditions de formation de glace pour faciliter la navigation dans les régions polaires. Meteor M2-1 est construit par VNIIEM et a une masse au lancement de 2750 kg

Baumanets-2 est un satellite d’observation de 86 kg qui devait être opéré par l’université Bauman de Moscou.

LEO Vantage est un satellite de télécommunications de 70 kg qui devait être opéré par Télésat.

AISSat-3 est un satellite de navigation de 6,5 kg qui devait être opéré par le Centre Spatial Norvégien.

IDEA OSG-1 est un satellite d’astronomie de 22 kg qui devait être opéré par Astroscale Japan Inc.

SEAM est un satellite d’étude des débris en orbite de 4,7 kg qui devait être opéré par l’Institut Royal de Technologie Suédois.

Corvus-BC-3 (Landmapper BC-1 et BC-2) sont deux satellites d’observation de 11 kg de masse unitaire qui devaient être opérés par AstroDigital US Inc.

Lemur-2 (1,2,3,4,5,6,7,8,9,10) sont des satellites de navigation de 4,5 kg de masse unitaire qui devaient être opérés par SpireGlobal Inc.

D-Star One est un satellite de télécommunications de 3 kg qui devait être opéré par German Orbital Systems GMBH.



Fonction "Réagir à cet article" est suspendue.

Copyright Association 4AS
Gérant du site: < ou > Courriel de l'Association: