Publications

Vers site principal

Classement


Administration

Popularité


Intelsat rebaptise ses nouveaux satellites
1220 visites,depuis le 23 décembre 2006, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 100 %
De Romano à Alcatel Space à Cannes-la-Bocca
7679 visites,depuis le 15 octobre 2004, soit 2 visites en moyenne par jour.
popularité : 83 %
Le satellite AMC-14 déclaré inapte au service
1415 visites,depuis le 12 avril 2008, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 68 %
Un troisième satellite Thuraya mis en orbite par Sea Launch
1255 visites,depuis le 18 janvier 2008, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 65 %
MicroSat-1a et MicroSat-1b satellites expérimentaux de la future constellation SpaceX
237 visites,depuis le 8 juin 2015, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 62 %

Fichier de syndication (RSS)Syndication

 

Vous êtes à: Publications Le fil de l’info SCATSAT-1 et 7 co-passagers lancés avec succès par PSLV-C35

Publié le : 28 septembre 2016
Auteur :
Gilles



Imprimer cet article

SCATSAT-1 et 7 co-passagers lancés avec succès par PSLV-C35

Le 26 septembre 2016 à partir du centre spatial Satish Dhawan PSLV C35 a mis sur orbite avec succès SCATSAT-1 et 7 co-passagers.

SCATSAT-1 est un satellite météorologique destiné à prendre la relève d’Oceansat-2. SCATSAT-1 est construit par l’ISRO sur une plate-forme IMS2 avec une charge utile comprenant un scattéromètre en bande Ku qui est une version améliorée de celui d’Oceansat-2 lancé en 2009. Masse au lancement de 377 kg, une puissance électrique de 750W et une durée de vie de 5 ans.

SCATSAT-1 est placé sur une orbite polaire héliosynchrone à 720 km d’altitude pour fournir des données de prévisions météorologiques, détecter et suivre les cyclones.

Les 7 co-passagers sont deux satellites d’universités Indiennes, trois satellites Algériens, un satellite Canadien et un satellite Américain.

ALSAT-1B est un satellite d’observation optique développé pour l’Algérie dans le cadre d’une coopération entre SSTL et l’ASAL (Agence Spatiale Algérienne). La conception est faite par SSTL et la réalisation est faite en coopération avec notamment la phase d’AIT effectuée en Algérie. A cette occasion des équipes d’ASAL sont formées par SSTL. ALSAT-1B est construit sur une plate-forme SSTL-100 avec un imageur ayant une résolution de 12m en mode panchromatique et une résolution de 24m en mode multispectral. Masse au lancement 103 kg. ALSAT-1B est placé sur une orbite polaire héliosynchrone à 670 km d’altitude pour fournir des données sur l’agriculture au gouvernement Algérien.

ALSAT-2B est un satellite d’observation optique développé par Airbus Defence and Space dans la cadre d’un contrat commun avec ALSAT-2A qui a été lancé en juillet 2010. ALSAT-2B est construit sur une plate-forme AstroSat-100/Myriade avec un imageur NAOMI ( New AstroSat Optical Modular Instrument) ayant une résolution de 2,5m en mode panchromatique et de 10m en mode multispectral. Masse au lancement 117 kg, durée de vie 5 ans.

ALSAT-Nano est un satellite de démonstration 3U CubeSat développé en coopération entre l’ASAL et l’Agence Spatiale du Royaume Uni. Masse au lancement de 7 kg.

NLS-19 connu aussi sous le nom de CanX-7 (Canadian Advanced Nanospace eXperiments 7) est un satellite de démonstration 3U CubeSat développé par UTIAS (University of Toronto, Institute of Aerospace Studies).Masse au lancement 8 kg. NLS-19 doit tester une technique de désorbitation applicable aux petits satellites et tester un système de suivi des avions.

Pathfinder-1 est le premier satellite de la constellation BlackSky qui pourra avoir 60 satellites. Pathfinder-1 est un satellite d’observation optique de haute résolution (de l’ordre du mètre) exploité par BlackSky Global. Masse au lancement 44 kg. Le second satellite doit être lancé par SpaceX avec Falcon 9.

PRATHAM est un nanosatellite développé par le département d’ingénierie aérospatiale de l’ITT de Bombay. Masse au lancement 10 kg. Mission : estimer le nombre d’électrons.

PISAT (PESIT Imaging Satellite) est un nanosatellite développé par l’université PES de Bangalore et son consortium. Masse au lancement 5,25 kg. Objectif de la mission : développer et tester un nanosatellite d’observation.



Fonction "Réagir à cet article" est suspendue.

Copyright Association 4AS
Gérant du site: < ou > Courriel de l'Association: